mis à jour le 23 octobre 2014

Hager-Atral (Isère)

Les salariés grévistes tiennent bon depuis 16 jours

jeudi 13 décembre 2012 , par Isabelle Chasserant

Une cinquantaine des 430 salariés de l’entreprise Hager-Atral, à Crolles, (spécialisée dans les systèmes d’alarme pour les particuliers et les enseignes du bricolage) est en grève depuis le 28 novembre.

En effet, les Négociations annuelles obligatoires (NAO) entamées début novembre sont dans l’impasse, la direction ayant proposé une augmentation de l’enveloppe salariale de 0,5 % pour le premier collège uniquement, évoquant le contexte économique incertain.

Pourtant, d’après les syndicats, l’entreprise se porte bien et fait partie du groupe Hager, qui compte 11 400 travailleurs dans le monde avec un chiffre d’affaires de 1,55 milliard d’euros en 2011.

Les salariés, eux, pour leur grande majorité perçoivent le SMIC, mais il s’agit aussi de dignité, comme l’explique Linda Bensalla, salariée d’Atral et secrétaire générale de l’Union départementale CGT de l’Isère :

IMG/mp3/Me_mo.mp3

Les grévistes demandent 80 euros d’augmentation mensuelle, le versement intégral du salaire pendant trois ans en cas de longue maladie (ce qui est réservé jusque-là aux cadres) et une prime de 400 euros.

Au 16eme jour de lutte, leur détermination reste intacte et les piquets de grève sont tenus jour et nuit malgré des conditions difficiles. Ils ont reçu le soutien amical et financier de salariés non grévistes d’Atral et d’autres travailleurs de la région, et des commerçants leur ont offert une aide sous forme de denrées.