La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Carbone Savoie (Rio Tinto)

Les salariés en appellent à Arnaud Montebourg

mardi 27 mai 2014

Le 11 février dernier, les soixante salariés de Carbone Savoie (CS), entreprise de fabrication de cathodes située à Lannemezan, apprenaient la disparition programmée de leur usine. En effet, en raison d’une période de creux contestable, la direction de l’usine a décidé de déplacer l’activité sur les sites de Notre-Dame-de-Briançon et Vénissieux.

Néanmoins, il est important de préciser que la production de ce métal est cyclique et la reprise économique pourrait intervenir dès 2015. C’est à cette date que la demande mondiale connaitrait une forte croissance de plus de 6% par an. L’entreprise a engendré un total de bénéfices de plus de 52 millions d’euros entre 2008 et 2013. Carbone Savoie est une filiale du groupe Rio Tinto dont les profits se chiffrent en milliards.

« Les grands groupes veulent réduire les coûts pour offrir les plus grands bénéfices aux actionnaires » dénonce Henri Cazes, secrétaire CGT du comité d’établissement.

Dans ce contexte difficile, la CGT a organisé un plan de sauvetage pour permettre à l’usine de rester en activité et les salariés sont entrés en mobilisation avec l’organisation de grèves, de rassemblements et d’actions symboliques.

Le Plan de Sauvegarde de l’Emploi qui s’achève le 19 juin n’offre que très peu de solutions aux futurs privés d’emplois, et c’est pour cette raison qu’Henri Cazes en appelle directement à Arnaud Montebourg : « Seule une solution politique peut nous sauver ! » Les délégués du personnel ont obtenu un rendez-vous le 2 juin avec les conseillers d’Arnaud Montebourg pour demander un moratoire d’un an.
« La fermeture de Lannemezan serait la première étape, les deux autres sites suivraient, et 510 emplois disparaitraient. C’est le message que nous voulons faire passer à Arnaud Montebourg » assène Henri Cazes.