La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Groupe Air France

Les salariés de Hop ! dans le flou : nouvelle grève en perspective

mercredi 12 avril 2017

Suite au mouvement de grève des 7 et 8 avril derniers, suivi par 80 % des agents au sol et 60 % des hôtesses et stewards, les salariés de Hop ! n’ont toujours pas d’assurance sur l’avenir de leur entreprise. La direction leur garantit l’emploi jusqu’en 2018 seulement et un plan de départ volontaire est à prévoir.

Selon Stéphane Chaussidon, secrétaire adjoint du syndicat Hop ! CGT, sans réponse à leurs revendications, les grévistes entendent bien déposer un nouveau préavis de grève avant la fin du mois. Ce scénario est d’ailleurs de plus en plus probable... Face à de nombreuses mobilités internes, trois plans de restructuration, des salaires gelés depuis sept ans, et au suicide de deux de leurs collègues, « le personnel souffre beaucoup, les salariés sont abattus, c’est difficile », témoigne Stéphane Chaussidon.

Rappelons que la filiale low-cost d’Air France, issue en 2016 de la fusion des Airlinair, Brit’Air et Regional connaît une baisse d’activité face à la concurrence du TGV et d’autres compagnies low-cost. Par ailleurs, la maison-mère Air France rencontrant un déficit de 700 pilotes, un accord a été signé avec le Syndicat national des pilotes de lignes prévoyant le départ de 47 pilotes de chez Hop ! vers Air France, et 47 autres sont encore à prévoir. Au total sur les 3 400 salariés que comptait l’entreprise au départ, 245 emplois et 28 avions ont été supprimés en cinq ans. Les accords d’entreprise suite à la fusion continuent d’être renégociés et le climat est très tendu. D’autant plus que la menace de création d’une nouvelle filiale à bas coûts appelée Boost plane toujours.

L’ensemble des syndicats représentatifs d’hôtesses et stewards (SNPNC-FO, Unac et CGT) ont appelé à la grève les 7 et 8 avril derniers ainsi que trois syndicats au sol (CGT, CFDT, Unsa) suite à trois jours de négociation infructueux. Au menu des revendications :

- définition claire du périmètre d’activité de HOP ! et des sites… Un business plan !
- maintien de la flotte à son niveau actuel, garantie sur l’avenir des secteurs ;
- suspension immédiate des départs PNT vers Air France qui réduit dangereusement l’activité et impacte négativement l’exploitation ;
- mesures concrètes et rapides sur l’amélioration des conditions de travail ;
- reconsidération de la négociation des accords collectifs en privilégiant l’harmonisation et en respectant les décisions communes émanant de débats construits et cohérents ;
- intégration de Lyon Maintenance et de HOP ! Training sans conditions et sans délai ;

Voir l’appel à la grève des 7 et 8 avril derniers sur le site de la CGT Roissy