La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 21 novembre 2017
En direct de l’institutionnel

Le sentiment d’abandon territorial partagé par près d’un Français sur trois



C’est ce que montre une enquête du Credoc et une étude du Commissariat Général de l’Égalité des Territoires de juillet 2017 : "Soutenir les territoires en crise ou aider leurs habitants à s’installer ailleurs ?"

Mais cette moyenne masque de très fortes disparités, notamment régionales.
Les habitants des villes petites et moyennes ou des communes isolées sont les plus nombreux à considérer que leur territoire est en grande difficulté. Ce sont les habitants des couronnes périurbaines des grandes villes qui expriment le moins cette opinion. Le regard porté par les Français sur leur territoire apparaît globalement en cohérence avec les indicateurs socio-économiques. Ainsi, ce sont dans les territoires où les taux de pauvreté et de chômage sont les plus élevés que les habitants sont les plus nombreux à estimer leur territoire en grande difficulté.

Le sentiment de vivre dans un territoire en grande difficulté est par ailleurs fortement associé au sentiment de vivre dans un territoire délaissé par les pouvoirs publics.
Les attentes des habitants vis-à-vis des pouvoirs publics se portent majoritairement en faveur d’un développement de leur territoire plutôt que des aides à la mobilité.

Pour consulter les documents :
*- Credoc
*- Caisse des dépôts des territoires