La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le vendredi 3 février 2012

Le droit du travail est-il trop rigide en France ?



Flexibiliser le marché du travail pour réduire le chômage,
l’antienne a le mérite de la simplicité. Pourtant,
l’expérience montre que le contrat de travail
ne fait pas l’emploi.

À preuve, les dernières mesures de
flexibilité adoptée lors des négociations sur la « modernisation
du marché du travail » : le CDD seniors n’a pas empêché
l’explosion du chômage chez les plus de 50 ans (+
300 000 depuis 2008) et les ruptures conventionnelles du
contrat de travail (près de 30 000 chaque mois) n’ont servi
qu’à masquer des préretraites déguisées et à exonérer les
employeurs de leurs obligations en matière de reclassement.
Le conseil d’orientation pour l’emploi (COE) affirme
clairement, dans un rapport, que « la protection de l’emploi
n’exerce aucun effet significatif sur le taux de chômage ». Les
études comparatives publiées par l’OCDE ont mis en évidence
qu’un pays doté d’une législation protectrice pouvait
avoir un taux de chômage plus faible qu’un pays doté d’une
législation plus souple, et inversement.