La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Mumia Abu-Jamal

Le combat continue pour sa libération !

lundi 2 septembre 2013

En juillet 1982, le journaliste noir américain Mumia Abu-Jamal était condamné à mort sur l’accusation de meurtre d’un policier. Après trente ans passés dans le couloir de la mort, la sentence était commuée en prison à vie. En août 2013, la justice de Pennsylvanie a confirmé sa condamnation, sans possibilité de recours. Mumia Abu-Jamal vient donc d’être condamné à mourir en prison.

Comme l’ont exprimé ses défenseurs, la CGT s’insurge contre cette décision qui s’apparente à un déni de justice de plus et de trop. Comment, en effet, qualifier autrement l’acharnement des autorités judiciaires qui depuis bientôt 32 ans, au mépris des règles légales et constitutionnelles américaines, s’opposent à la tenue d’un nouveau procès permettant à Mumia Abu-Jamal de défendre son innocence ?

Avec ses soutiens, très nombreux en France et dans le monde, la CGT a contribué par la mobilisation à sa sortie du couloir de la mort en 2011. Aujourd’hui, l’objectif est d’obtenir sa libération immédiate et sans condition. Pour ce faire, la CGT invite ses organisations et ses militants à s’inscrire dans la campagne internationale de pétition interpellant le Gouverneur de Pennsylvanie et le Ministre de la justice des Etats-Unis.

Un rassemblement mensuel sera à présent organisé les premiers mercredis de chaque mois à Paris, devant le Consulat des Etats-Unis, place de la Concorde. En régions, nous invitons nos organisations à organiser des délégations et rassemblements dans les villes où les Etats-Unis ont une représentation consulaire : Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Rennes, Strasbourg, Toulouse.

Pour plus d’information : www.mumiabujamal.com

Montreuil, le 2 septembre 2013