La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 8 septembre 2008
Grande Bretagne

Le TUC veut une autre politique fiscale

Europe sociale

A la veille de sa conférence annuelle à Brighton, le Trades Union Congress a lancé dimanche une offensive syndicale contre la politique fiscale du gouvernement qui entretient et aggrave le fossé entre "super riches"et "gens ordinaires".

"L’économie fait face à une combinaison toxique de crise du crédit et de montée de l’inflation. Le gouvernement doit y répondre et s’assurer que le ralentissement ne s’aggravera pas plus. (...) C’est pourquoi nous l’appelons à remettre de l’argent dans la poche des gens ordinaires" pour soutenir la croissance, a déclaré Brendan Barber, le secrétaire général du TUC. L’organisation syndicale propose de baisser les taux d’imposition pour les contribuables à revenus faibles et moyens, et des baisses ciblées de TVA, par exemple sur les factures de gaz et d’électricité.

Parallèlement, il propose au gouvernement d’augmenter l’imposition des contribuables gagnant plus de 100.000 livres (environ 124.000 euros) par an, et de supprimer les nombreuses niches fiscales qui leur permettent souvent de dégonfler leur feuille d’impôt.

Ce qui permettrait au Trésor, selon les calculs de la confédération, de récupérer 5 milliards de livres.

(avec AFP)