La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mercredi 10 janvier 2018
En direct de l’institutionnel

Le Premier ministre détaille dans une circulaire la mise en œuvre du « Grand plan d’investissement » de 57 milliards d’euros pour la période 2018-2022



Le Premier ministre détaille, dans une circulaire adressée aux ministres et secrétaires d’État le 3 janvier 2018, les grands axes du GPI, ses modalités de financement, sa gouvernance et son calendrier.

Les quatre finalités de la mandature sont réaffirmées : l’accélération de la transition écologique, l’édification d’une société de compétences, l’ancrage de la compétitivité de l’économie sur l’innovation, la construction de l’État de l’âge du numérique, ainsi que leurs déclinaisons en 25 initiatives (voir lettre électronique n°8 d’octobre 2017).

Les objectifs sont très clairs : priorité aux actions de transformation à long terme, diminution structurelle de la dépense publique, rentabilité économique, impact durable et mesurable, pilotage en fonction des résultats, communication politique.

Le pilotage est déconcentré au niveau de chaque ministère chef de file.
La circulaire comporte en annexe les lignes d’action types d’une initiative ainsi que la liste des ministères porteurs des crédits et chefs de file.
La gouvernance est assurée par des comités de pilotage.
La coordination est assurée par le Secrétariat général pour l’investissement placé auprès du Premier ministre. Il remplace le Commissariat général à l’investissement depuis le 20 décembre et est assuré par Guillaume Boudy.

Le financement est assuré par l’ouverture des crédits budgétaires pour l’année 2018 dans la loi de finances initiale pour 2018 et la loi de financement de la sécurité sociale.
Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) est une composante du grand plan d’investissement,

Pour en savoir plus cliquez ici et ici