La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Référendum en Irlande

Le OUI irlandais : une avancée pour les droits des femmes

mercredi 30 mai 2018

La suppression du 8ème amendement anti-femmes de la Constitution, suite au vote des Irlandais.es, est une avancée incontestable pour les droits des femmes. Le résultat de 66% pour le oui, contre 34% pour le non, avec une forte participation, fait suite à la campagne et aux nombreux combats des militant.es pour le droit à l’IVG.
C’est aussi une victoire pour les syndicats irlandais qui ont milité pour le oui avec les nombreuses organisations féministes, associatives et politiques. De la même manière, c’est une défaite significative pour les forces réactionnaires des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne et d’autres pays européens qui ont mené campagne pour maintenir cet amendement d’un autre siècle.
La CGT se félicite de cette victoire qui, pour être entière, doit être concrétisée par une loi relative à l’avortement.
Le combat pour ce droit fondamental est le nôtre et nous le soutiendrons ici et ailleurs car il est le combat de celles et ceux qui veulent l’égalité entre les femmes et les hommes.
Il rejoint les luttes que nous avons menées et que nous continuons à mener dans notre pays. Car, si le droit à l’avortement est bien inscrit dans la loi française, la concrétisation du droit, à travers des centres d’avortement nombreux, permettant un accueil et des soins de qualité, n’est toujours pas assurée de manière satisfaisante dans toutes les régions.
C’est aussi un soutien à toutes les femmes obligées de se rendre dans une autre région ou un autre pays parce que là où elles vivent l’accès à l’avortement est difficile, voire interdit.

La CGT continuera à prendre sa part dans la lutte pour que toutes les femmes puissent disposer librement de leur corps sans contrainte étatique et religieuse.

Montreuil, le 30 mai 2018