mis à jour le 1er octobre 2014

Homophobie

La Cgt solidaire des organisations LGBT russes

mardi 18 décembre 2012

Le 19 décembre 2012 la Douma d’Etat, le parlement national russe, s’apprête à examiner un projet de loi sur la « propagande de l’homosexualité parmi les personnes mineures ».

En France, les discussions autour du mariage pour tout-e-s donnent lieu à un déversement de haine sans précédent à l’encontre des lesbiennes, gays, bi et trans.

En France comme en Russie la riposte doit s’organiser pour faire triompher l’égalité des droits.

La CGT, qui, le week-end dernier, a pris part aux manifestations et rassemblements à travers toute la France en faveur du mariage pour tout-e-s, tient à réaffirmer que l’égalité des droits des personnes, quelles que soient leur orientation sexuelle et l’identité de genre, doit devenir une valeur fondamentale de toute société soucieuse de justice et de paix sociale.

Tout faux débat sur ce thème, quel que soit le pays, divise les travailleur-e-s et détourne leur attention des vrais enjeux sociaux du moment, comme la lutte contre les politiques de rigueur et d’austérité qui ravage l’Europe et la Russie au prétexte de la crise, le démantèlement des services publics, la baisse du niveau de rémunération, la dégradation des conditions de travail.

La CGT se déclare solidaire des citoyens et des organisations russes qui s’opposent à l’adoption d’une loi inique et mensongère.

Montreuil, le 18 décembre 2012