La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Airbus Espagne : droit de grève

La CGT se félicite d’une première victoire des syndicalistes

mardi 16 février 2016 , par EB

La CGT se félicite de l’acquittement des deux syndicalistes de la Confederación Sindical de Comisiones Obreras (CCOO) Airbus suite au retrait de plainte sans fondement des autorités espagnoles. Les 8 camarades d’Airbus Getafe/Madrid sont sous le coup d’une procédure criminelle, pour avoir participé à la grève générale du 29 septembre 2010.

Les salariés et les citoyens espagnols se sont largement mobilisés depuis des semaines pour soutenir les salariés mis en accusation et défendre le droit de grève menacé par l’article 315.3 du Code pénal qui va à l’encontre de la Constitution qui établit ce droit depuis 1978.

La dernière session du procès contre les 8 d’Airbus a vu l’acquittement de deux des accusés avec le retrait des charges par le ministère public. Pour les 6 autres accusés, tous membres du Comité d’entreprise au moment des faits, les peines de prison initialement prévues ont été diminuées et dont de 4 ans et demi de prison.

Les 6 autres syndicalistes doivent être acquittés aussi

Avec la Confederación Sindical de Comisiones Obreras d’Espagne, la CGT exige l’acquittement des 6 autres syndicalistes et rejette la criminalisation de l’action syndicale. Elle réaffirme son soutien aux militants syndicaux accusés et à leur organisation syndicale les Commissions ouvrières.

Selon , Ignacio Fernandez Toxo, secrétaire général des CCOO, l’objectif n’est pas uniquement l’acquittement des 8 d’Airbus mais aussi la libération sans inculpation des 300 personnes poursuivies dans tout le pays, pour avoir exercé ce droit fondamental qu’est le droit de grève.

Lire aussi :

L’article "Libertés syndicales : le droit de grève attaqué aussi en Espagne"

L’article : Par milliers en soutien aux "Goodyear" et contre la répression syndicale

Voir aussi le dossier sur les libertés syndicales