La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 20 octobre 2008
Crise financière

La CGT demande une réunion tripartite



La CGT demande à la ministre de l’économie une réunion tripartite gouvernement/fédération bancaire française/organisations syndicales sur l’avenir du secteur bancaire

A la demande de la CGT, une délégation composée de la Confédération, de la Fédération des Syndicats des Banques et des Assurances et de la Fédération Finance a été reçue ce jour par les services du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi.

La CGT a pu ainsi exposer en trois points, son analyse des risques sociaux potentiels dans le secteur bancaire et d’assurance suite à la crise financière et aux mesures de redressement en cours d’élaboration :

1) Le secteur est engagé dans un processus de restructuration (Natixis, CALYON , BNPPARIBAS / FORTIS/ Etat Belge, Caisse d’Epargne / Banque Populaire etc.) dont personne ne peut, à ce jour, en mesurer l’ampleur mais qui pourrait faire peser de lourdes menaces sur l’emploi et les conditions de travail.

2) Les activités des Banques de Financements et d’Investissements qui comptent un grand nombre de salariés (back office, administratifs, front office, etc.) vont sans nul doute faire l’objet d’une réforme en profondeur compte tenu de leur implication dans la crise financière.

3) La puissance publique doit pouvoir intervenir pour conforter l’emploi dans le processus de traitement des enjeux sociaux qui ne manqueront pas d’apparaître dans les réponses apportées à la crise financière.

A cette occasion la CGT a rappelé sa demande d’une réunion tripartite Patronat de la profession/Organisation syndicales/ Pouvoir public afin d’envisager l’avenir de nos secteurs professionnels.

Le représentant du ministère s’est déclaré attentif à notre demande et vouloir suivre l’évolution des relations sociales qui pourraient se développer entre la Fédération Bancaire Française et les organisations syndicales de la profession suite à la rencontre prévue le 07/10/2008.

Montreuil le 07/10/2008