La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Fonction publique

Journée d’action du 22 mars : pour une négociation salariale immédiate

mardi 20 mars 2018

Les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FA-FP, FSU et Solidaires ont rencontré hier à leur demande Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’action et des comptes publiques. Rien de neuf sous la neige.

Les organisations syndicales avaient déjà rappelé au ministre, dans un courrier du 7 mars, que tout dépôt de préavis de grève nécessitait l’ouverture de négociations sur les points mis en avant dans le préavis. Après cet entretien, elles ont renouvelé leur appel à la mobilisation pour le 22 mars et prévoient le 27 mars de « faire une analyse de la journée du 22, des réponses gouvernementales et des perspectives à envisager ».

"Les organisations ont réaffirmé l’urgence à améliorer le pouvoir d’achat des plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique (fin du gel de la valeur du point d’indice, rattrapage des pertes subies mais aussi abrogation du jour de carence). Elles ont dit leur inquiétude et leurs désaccords après la présentation du document d’orientation pour l’ouverture de 4 nouveaux chantiers dans la Fonction publique pour « refonder le contrat social avec les agents ».

Autre rappel, de leur part, la nécessité de préserver le statut général des fonctionnaires et les statuts particuliers, qui permettent de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire et qui garantissent l’égalité entre les usagers.

Elles ont également dit leur désaccord au recours au contrat comme modalité de recrutement et la nécessité de créer des emplois statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin. Face à la volonté du gouvernement de supprimer 120 000 postes sur le quinquennat, les organisations continuent d’exiger de pouvoir discuter d’un nouveau plan de titularisation des contractuel-les et de nouvelles mesures pour combattre la précarité.