La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Signez la pétition

Incitation à la violence envers les femmes : le maire de Béziers récidive

jeudi 21 septembre 2017

Dans un communiqué de presse unitaire, l’Union départementale CGT 34 de l’Hérault dénonce une campagne d’affichage dénigrante envers les femmes.

La ville de Béziers a été couverte d’affiches montrant un homme qui étrangle une femme : c’est l’illustration immonde qu’a choisi le maire de Béziers, Robert Ménard, pour dénoncer la baisse des aides de l’État !

Il s’agit même d’une récidive dans l’affichage d’une scène de violence envers les femmes puisque, dans un bulletin municipal de l’été 2015, le maire illustrait déjà son propos avec la représentation d’un homme en train de frapper une femme...

Signez la pétition

La banalisation ou l’exhibition de violences des hommes envers les femmes ne peut pas être tolérée de la part d’un élu de la République. Les violences conjugales ou intrafamiliales envers les femmes sont un véritable fléau qui doit cesser. Tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Plus d’une centaine de femmes sont ainsi assassinées chaque année en France.

Yvan Vialettes, secrétaire général du syndicat CGT de la mairie de Béziers, revient sur les méthodes populistes de Robert Ménard dans cette vidéo.

Les signataires de ce communiqué unitaire demandent à l’État de prendre des mesures de nature à faire disparaître toutes les affiches, et d’appliquer la loi sur la liberté de presse de 1881 — puisque cette campagne d’affichage incite « à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur sexe ». La lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité qui doit être menée par l’État et les élu-e-s de la République.

> Télécharger le communiqué

> Voir aussi le dossier Extrême droite : l’imposture sociale

> Le dossier Égalité Femmes / Hommes