La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Restauration rapide

Grève mondiale des employés de fast-foods

jeudi 15 mai 2014 , par Philippe Gelinaud

L’Union internationale des travailleurs de l’alimentation (UITA) appelait les salariés de la restauration rapide du monde entier à manifester ou à se mettre en grève ce jeudi 15 mai 2014.

Bordeaux - Journée mondiale de mobilisation de la restauration rapide

Bordeaux - Journée mondiale de mobilisation de la restauration rapide

L’UITA est une fédération internationale de syndicats regroupant 396 membres dans 126 pays, dont la Fédération CGT des personnels du commerce, de la distribution et des services, qui soutient cette action. C’est en 2012 à New York que ce mouvement revendicatif des salariés de fast-foods a débuté. Depuis, l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation organise régulièrement des manifestations, notamment autour de la revendication d’un salaire horaire minimum de 15 dollars (environ 11 euros) au lieu des 7,25 dollars actuels.

L’UITA est ainsi à l’origine du rassemblement international des salariés de fast-foods qui s’est tenu les 5 et 6 mai à New York : plus de 80 représentants de 26 pays se sont retrouvés dans le but de constituer un véritable réseau des syndicats de la restauration rapide. Et c’est le 7 mai, à l’occasion d’une action devant un MacDonald’s de Manhattan, qu’a été annoncée l’action du 15 mai.

Parmi les constantes de la restauration rapide à travers le monde, on trouve bien souvent la qualité approximative de ce qu’on y mange, mais aussi de mauvaises conditions de travail, une importante précarité, des salaires bas et la difficulté pour les travailleurs à s’organiser en syndicats sans subir de représailles.

Dans un secteur dominé par des multinationales qui dégagent des bénéfices considérables en exploitant plusieurs millions de salariés, il y a donc bien des raisons pour que ce mouvement s’internationalise. C’est pourquoi aux 150 villes des États-Unis participant à cette journée, viennent s’ajouter 33 pays sur tous les continents, dont l’Argentine, la Corée du Sud, le Japon, la Nouvelle-Zélande, l’Italie et le Maroc. La France participe aussi au mouvement (cf. par exemple la photo des manifestants de Bordeaux ci-dessus), et des actions de solidarité des délégués syndicaux sont prévues sur les réseaux sociaux.

Communiqué du 11 mai de l’UITA

Communiqué du 15 mai de la CGT commerce, distribution et services