La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Société Semmaris
    Les travailleurs sans papiers du Marché de Rungis luttent toujours pour leur régularisation ›››

    Depuis jeudi 16 mars, 105 travailleurs sans papiers grévistes occupent la Tour de la Semmaris au Marché de Rungis avec l’Union départementale CGT du Val de-Marne. Ils travaillent dans les secteurs de l’intérim, du nettoyage, de l’agroalimentaire, etc, et exigent leur régularisation. Pour le moment seuls quelques Cerfa ont été délivrés alors que les employeurs se sont vus rappeler leurs obligations par la Préfecture et la Dirrecte. Le piquet de grève ne (...)
    Voir tout le texte ›››
  • CGT FERC Sup
    Mobilisation contre les fusions d’établissements universitaires ›››

    Réunie en congrès du 6 au 10 mars 2017 à Blanville-sur-Mer, l’Union nationale CGT FERC Sup s’est exprimée sur la mise en place des Communautés d’universités et d’établissements (ComUE) et les fusions de leurs établissements. Elle propose à tous les personnels de l’enseignement supérieur-recherche (ESR) une grande journée d’action le 21 mars 2017, jour de réunion du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser), Pour protester (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Manifestation nationale
    Suicides, effectifs réduits : les pompiers sur le macadam ›››

    Les agents des services d’incendie et de secours ont manifesté à Paris le 14 mars dans une très large unité intersyndicale contre les politiques d’austérité, pour une sécurisation des ressources, l’arrêt des baisses d’effectifs ou encore une meilleure reconnaissance des agents. Le 20 avril 2016, une pompier s’était pendue pendant ses heures de garde dans le Maine-et-Loire. Elle avait laissé un mot faisant le lien entre son acte et ses conditions de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Energie
    Nouvelle journée d’actions et de grève ce 14 mars ›››

    Après la Journée d’action le 7 mars, les cinq fédérations de l’énergie ont décidé d’une nouvelle journée d’action ce 14 mars. Les employeurs refusant de répondre aux revendications des salariés, la grève est donc de nouveau de mise ce 14 mars, après une forte mobilisation le 31 janvier dernier. Les cinq fédérations exigent : l’ouverture d’une négociation sur le salaire national de base l’arrêt des fermetures de sites conséquentes aux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Industrie
    SEITA à Riom et Fleury : le plan social engagé, les salariés mobilisés ›››

    Le plan social mené concernant la dernière usine de fabrication de cigarettes en France a démarré. Le site Seita de Riom (63) qui emploie 239 personnes et le laboratoire de contrôle et d’analyse de Fleury-les-Aubrais doit fermer en 2018. Au total, 339 salariés sont concernés. Le PSE engagé par Imperial Brands (ex Imperial Tobacco) a été présenté mardi 7 mars aux membres du Comité central d’entreprise et devrait se passer selon les mêmes modalités que le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Libertés syndicales
    Une salariée et syndiquée CGT séquestrée chez Conforama ! ›››

    La Fédération Commerce n’en revient pas. Le samedi 25 février dans le magasin Conforama de Niort (79), Nadine, hôtesse SAV, militante CGT en situation de handicap, a été enfermée et retenue dans un local exigu. Ceci afin de lui soustraire son carnet, sur lequel elle consignait ses notes personnelles et privées en lien avec la dégradation de ses conditions de travail depuis 2013. Choquée, elle a dû être évacuée par les pompiers. La CGT Conforama dénonce (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Hôpital de Wattrelos
    L’EHPAD en lutte depuis le 5 décembre ›››

    Quinze semaines de lutte pour les personnels de l’EHPAD du Centre Hospitalier de Wattrelos, pour obtenir des conditions décentes d’exercer leurs missions auprès des personnes âgées dont ils ont la charge. Malgré les pressions et le refus de dialogue de la direction, ils tiennent bon, pour dénoncer les manques d’effectifs et de moyens, l’épuisement professionnel, le non remplacement des personnels en formation ou en arrêt-maladie, le recours aux CDD à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Ubérisation
    Un syndicat CGT de coursiers à vélo voit le jour ›››

    C’est l’histoire d’Arthur, coursier à vélo et livreur de repas à domicile, qui avec quatre de ses collègues a décidé de venir se syndiquer à la CGT et de créer le syndicat CGT des coursiers à vélo de Gironde avec l’Union départementale CGT, la Fédération du commerce et la Fédération du transport. Avant de venir frapper à la porte de la CGT, ces jeunes auto-entrepreneurs chez Deliveroo faisaient déjà partie du Collectif Coursiers Bordeaux et ont connu la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • #8mars15h40
    Initiative des salarié-e-s et des élu-e-s au siège de la CGT à Montreuil ›››

    La journée du 8 mars ne se « fête » pas avec un parfum ou des fleurs sur le lieu de travail car la Journée internationale pour les droits des femmes est une journée de lutte pour l’égalité. Pour cette raison les salarié-e-s et les élu-e-s de la CGT se sont retrouvés dans le patio du siège à Montreuil le 8 mars à 15h40.
    Voir tout le texte ›››
  • Libertés syndicales
    Soutenons les six syndicalistes de Haguenau condamnés ›››

    Ce mardi 7 mars fut un triste jour pour les libertés syndicales en France. Au tribunal de grande instance de Strasbourg, six syndicalistes (4 CGT, 1 FO et 1 Solidaires) poursuivis pour s’être mobilisés le 19 mai 2016 contre la Loi Travail, ont été condamnés. Les peines prononcées, commente la CGT Fédération des services publics dans un communiqué sont moins lourdes que les peines requises par le procureur de la République : 1000 euros d’amende pour (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Suicide à Cochin, rassemblement du 7 mars : focus sur les salariés de la Santé ›››

    Le 7 mars des dizaines de milliers de salariés de la Santé, des organismes sociaux, de la fonction publique d’État et des collectivités territoriales se sont mobilisés pour dire leur ras-le-bol de leurs conditions de travail, de l’épuisement professionnel, de leurs salaires insuffisants, du manque de personnel et de moyens. Le secteur de la Santé a été à l’origine de ce rassemblement unitaire CGT-FO-SUD-FAFP. Le jour même du rassemblement, une salariée (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Plan social
    Auchan : 600 emplois menacés ›››

    Lors du comité central d’entreprise du 2 mars 2017, le groupe Auchan a présenté la situation de l’entreprise et la nouvelle organisation de l’enseigne. La CGT tient à sonner l’alarme en dénonçant la casse des personnels qui va en découler. Ce sont en fait 600 emplois qui sont menacés ! Un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) va être mis en place, comme pour mieux licencier, avertit la CGT Commerce et service. Pourtant, l’enseigne Auchan a engrangé des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • #8mars15h40
    La carte des manifestations pour la défense des droits des femmes ! ›››


    Voir tout le texte ›››
  • Le fil rouge
    1er Salon du livre d’histoire sociale à Montreuil ›››

    Les 1er et 2 mars, au siège de la CGT à Montreuil s’est déroulé le premier Salon du livre d’histoire sociale dans le patio Georges Séguy. Cette initiative, organisée par l’Institut CGT de l’histoire sociale, a réuni seize éditeurs et dix-huit instituts d’histoire sociale des territoires ou professions. La librairie Folie d’encre de Montreuil était partenaire de l’initiative. Deux tables rondes ont été organisées. La première autour du livre d’Edwy (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Presse en danger
    Il faut sauver La Marseillaise ! ›››

    Le quotidien régional historique de gauche, actuellement en redressement judiciaire, pourrait souffrir d’un plan de restructuration conduisant à la suppression de 25 postes. Dans un communiqué, le SNJ-CGT et la Filpac-CGT appellent à un soutien du journal. Le journal La Marseillaise, quotidien régional de gauche issu de la Résistance et créé en décembre 1943, se trouve en redressement judiciaire depuis le 28 novembre 2016 suite à une chute de ses (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Justice
    Abus de recours au travail intérimaire : Sanofi condamné ›››

    Grand utilisateur de main d’œuvre précaire, le groupe pharmaceutique Sanofi a été condamné le 1er mars dernier par le Tribunal correctionnel de Créteil pour abus de recours au travail intérimaire. L’inspection du travail avait dressé un procès-verbal contre le groupe Sanofi pour dénoncer la multiplicité des contrats de mise à disposition des intérimaires sur le seul site de Maisons-Alfort. Elle avait répertorié 1 782 contrats de mission en 2010 et 1 853 (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Polyclinique de l’Ormeau
    Le protocole de fin de conflit bafoué, une salariée licenciée… ›››

    Le syndicat CGT de la Polyclinique de l’Ormeau dénonce une « attitude revancharde de la direction »… « qui vient de prononcer un licenciement à l’encontre d’une gréviste » et « dégrade davantage et volontairement les conditions de travail ». En effet la direction ne respecte pas le protocole d’accord conclu le 10 janvier 2017 après 65 jours de grève, soit la plus longue grève dans le secteur de la Santé. Alors que les salariés avaient obtenu une prime (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Brexit
    Organiser la solidarité des travailleurs sur le continent et au Royaume Uni ›››

    Le mardi 3 mars une réunion entre les syndicats français, CGT, Force Ouvière, FSU, et le syndicat britannique TUC (Trades Union Congress) s’est tenue au siège de la CGT à Montreuil. Le gouvernement britannique s’apprête à déclencher le fameux article 50 du traité de Lisbonne pour démarrer les négociations de rupture : le Brexit. Teresa May, la Première ministre britannique, dans son discours du 17 janvier, a annoncé une rupture dure et complète. De (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Un film sur les luttes de femmes
    L’Ormeau, les Atsem, etc : retour sur des victoires emblématiques ›››

    Qui a dit que les femmes n’étaient pas combatives ? Elles sont pourtant à l’origine de luttes historiques. Le 8 mars 1917, les femmes manifestent pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front. C’est le premier jour de la révolution russe. Un siècle après, les avancées sont réelles mais fragiles. Les femmes sont payées en moyenne 25% de moins que les hommes. Autrement dit, tous les jours à partir de 15h40, elles travaillent (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Air France
    Mouvement de grève le 7 mars 2017 ›››

    Scandalisés par l’augmentation de la rémunération des 14 hauts-dirigeants d’Air France dans un contexte de gel des salaires depuis 2012, le syndicat CGT Air France et l’Ugict-CGT Air France lancent un appel à la grève de l’ensemble des salariés de l’entreprise le 7 mars prochain. Les salariés de nombreux secteurs d’Air France sont scandalisés : en effet, les 14 hauts dirigeants de l’entreprise se sont partagé 5 millions d’euros pour l’année 2016, soit la (...)
    Voir tout le texte ›››

Éboueurs

Forte mobilisation contre la pénibilité et l’insalubrité

lundi 12 mai 2014 , par Sabine Ferry

Vif succès de la journée nationale d’action des éboueurs, balayeurs, chauffeurs, agents de tri et de traitement des déchets, ce lundi 12 mai. Quatre-vingt-dix pour cent de grévistes chez Sita, 60% chez Urbaser, 40% chez Veolia, 80% de grévistes à Martigues, 65% dans l’agglomération de Niort, 60% à Nantes et dans le département des Landes ou encore 30% à Paris, où près de 300 éboueurs ont manifesté aux abords de la Tour Eiffel…

Les 35 000 agents du secteur de la collecte des déchets, relevant du public comme du privé, étaient appelés par les fédérations CGT des Transport et des Services publics à faire grève pour dénoncer notamment la pénibilité et l’insalubrité de leurs métiers : une récente étude révèle en effet que ces professionnels ont 5 ans et demi d’espérance de vie en moins que les cadres ou les administratifs. Il s’agissait aussi de réclamer une remunicipalisation de la collecte et du traitement des déchets, une retraite anticipée, une réduction du temps de travail, ainsi que la revalorisation de leurs salaires.

Dans certains secteurs, des préavis de grève ont été reconduits ce mardi 13 mai, dont un débrayage d’une heure à Paris.

Une délégation syndicale a été reçue dans l’après-midi au ministère de la Fonction publique.

« Nous avons exigé la tenue d’une table-ronde sur l’ensemble de la filière, privée comme publique, et sans réponse rapide nous passerons à d’autres modes d’actions », a prévenu Sébastien Cravero, animateur de la filière CGT Collecte et traitement des déchets.

« Tout le monde s’accorde à dire que ces métiers sont pénibles et peu gratifiants, mais ils sont essentiels au bien-être de tous. Ces travailleurs sont là quotidiennement pour faire en sorte que les 372 kilos de déchets produits par an et par chaque habitant de notre pays soient ramassés, collectés et traités  », rappelait la CGT dans son préavis de grève.

Le 15 mai, les agents seront dans les manifestations de la fonction publique, affirme Sébastien Cravero « contre le gel du pont d’indice que l’on subit aussi, et contre l’austérité qui nous est imposée. »