La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Communiqué commun des Comisiones Obreras et CGT

Faire grève n’est pas un delit

vendredi 26 février 2016 , par Alessandro Vitagliano

La Confédération générale du travail « Cgt » et la Confédération syndicale des commissions ouvrières « CC.OO » appellent à poursuivre la lutte avec les salariés d’Airbus et de Goodyear.
Les deux organisations se sont félicitées de l’acquittement le 17 février dernier des 8 syndicalistes d’Airbus Getafe/Madrid suite au retrait de plainte sans fondement par les autorités espagnoles. Les 8 camarades d’Airbus étaient sous le coup d’une procédure judiciaire, pour avoir participé à la grève générale du 29 septembre 2010 et pour laquelle ils risquaient une peine de prison pouvant aller jusqu’à 8 ans et 3 mois.

Mais la lutte n’est pas terminée, car de part et d’autres des Pyrénées, en Espagne avec le procès à venir d’environ 300 travailleurs et celui en France avec par exemple les 8 camarades de Goodyear Cgt ou les salariés de Air France – tous risquent encore la prison pour avoir mené des luttes afin de défendre leurs droits.

Les salarié(e)s en Europe et dans le monde doivent se mobiliser face aux attaques des multinationales et des gouvernements visant à réduire les droits des salariés en portant une atteinte grave aux libertés syndicales ! Cette condamnation s’inscrit dans un mouvement de criminalisation de l’action syndicale, qui s’accentue jour après jour.

Dans ce contexte d’attaque générale dans le monde contre le droit de grève, le jugement de Madrid représente déjà une première victoire gagnée par des luttes et des mobilisations pour la défense de nos droits.

FAIRE GREVE N’EST PAS UN DELIT !

Nous CCOO et CGT réaffirmons notre détermination à soutenir les salariés avec leurs syndicats engagés dans des actions et appelons à amplifier les mobilisations et les initiatives.
Continuons à nous mobiliser pour faire reculer les gouvernements Espagnol et Français en commençant par exiger l’arrêt des poursuites contre les salariés en lutte, la préservation du droit de grève et la liberté d’association.

Montreuil le 25 février 2016