La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le vendredi 17 septembre 2004

Enjeux européens et démarche de la Cgt



La Commission exécutive confédérale de la Cgt du 9 septembre 2004 a décidé la mise en place d’un collectif de travail en lien étroit avec l’Espace Europe/International pour préparer et accompagner la démarche nécessaire au débat qu’elle engage dans toute la Cgt sur le Projet de traité et les enjeux économiques et sociaux posés, afin de permettre à un prochain CCN de se positionner en toute connaissance de cause sur ceux-ci.

Il est placé sous la responsabilité de Francine BLANCHE, membre du Bureau confédéral.

Le Comité directeur de la CES (21 membres dont seule la CFDT pour la France) s’est d’ores et déjà exprimé le 13 juillet 2004 en faveur d’un soutien au Traité.

Le débat se développe également largement en France.
Quels que soient les positionnements des uns et des autres, la Cgt garde toute sa liberté d’appréciation. Elle entend bien se donner le temps et les moyens d’un véritable débat syndical avec toutes ses organisations avant de s’exprimer à propos d’un texte qui devrait être soumis à référendum en France en 2005, à une date non encore déterminée.

La Cgt souhaite que la construction commune de ce positionnement soit l’occasion de franchir une nouvelle étape, en particulier dans l’appropriation des grands enjeux à faire bouger en Europe.

Dans cette perspective, nous devons parallèlement travailler aux mobilisations en France et en Europe avant le Sommet des chefs d’Etat du printemps 2005 qui doit évaluer les résultats de la stratégie de Lisbonne, dite de « plein emploi à l’horizon 2010 », afin que la voix des salariés se fasse plus entendre pour réorienter les politiques européennes menées jusqu’à présent, que ce soit pour l’emploi, les salaires, le temps de travail, les services publics et la protection sociale.

La Cgt fera des propositions, en ce sens, au Comité exécutif de la CES les 13 et 14 octobre prochains.