La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Travail  >> Travail décent
Publié le mardi 30 septembre 2014
En grève pour être déclarés et payés et régularisés !

Témoignages de salariées grévistes du 57 boulevard de Strasbourg



Vendredi 26 septembre un rassemblement était organisé à Paris en soutien aux salarié-e-s d’un salon de coiffure au 57 boulevard de Strasbourg. Après avoir dénoncé leurs conditions de travail et d’exploitation, ils et elles avaient gagné au mois de juin une grande bataille par l’obtention du paiement de leurs arriérés de salaires, enfin des contrats de travail, un salaire fixe, des CERFA et des fiches de paie rétroactives…

Les patrons du quartier ont alors organisé la liquidation judiciaire. Le gérant, sans en informer les salarié-e-s, a déposé le bilan et a ensuite essayer de les mettre à la porte en les menaçant d’expulsion du fait de leur situation administrative sur le territoire en appelant une nouvelle fois la police. En organisant la faillite, ils ont mis un coup d’arrêt brutal à la poursuite de l’activité et à leur possibilité de régularisation. Ils leur ont d’ailleurs dit qu’« à château d’eau, ça ne changerait pas, que les salariés ne seraient jamais déclarés ! »

Les salarié-e-s ont alors décidé, avec la CGT Paris, l’US commerce Paris et l’Union Locale du 10ème, d’occuper le salon nuit et jour et de porter plainte notamment pour « Traite des êtres humains ».


57 Bd de Strasbourg : témoignages des grévistes par udcgt75