La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le jeudi 25 janvier 2007

Dole nous banane, agissons !



La coordination internationale d’associations et d’organisations syndicales dont la Cgt qui a décidé de relever le défi et de demander des comptes à l’entreprise transnationale, fait le point. Et elle lance une campagne pour le respect des droits syndicaux dans ce groupe. (*social accountability)

La brochure « Dole, derrière l’écran de fumée » a mis en évidence comment cette multinationale, numéro un de la banane, des fruits frais et des fleurs coupées, s’octroie un brevet de respectabilité en responsabilité sociale, avec l’adhésion à la norme Sa* 8000, tout en faisant semblant de respecter les droits syndicaux des travailleurs dans les plantations qu’elle contrôle directement ou indirectement.

La coordination internationale d’associations et d’organisations syndicales dont la Cgt qui a décidé de relever le défi et de demander des comptes à l’entreprise transnationale, fait le point. Et elle lance une campagne pour le respect des droits syndicaux dans ce groupe. (*social accountability)

Six mois avaient été donnés à la transnationale pour commencer à mettre en conformité des déclarations et la réalité sur le terrain. Nos partenaires syndicaux d’Amérique latine, en particulier, nous ont régulièrement tenus informés de l’état des discussions avec la transnationale, et surtout de ses tergiversations. Six mois plus tard, on ne peut guère parler d’avancées significatives. Sur le point le plus conflictuel, celui de la reconnaissance du droit à l’existence des organisations sur le périmètre des plantations, c’est toujours le point mort.