La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Libertés syndicales

Cora : autorisation de licenciement annulée pour l’élu de la CGT !

jeudi 2 novembre 2017

La CGT avait prévenu qu’elle ne lâcherait rien face à la répression syndicale exercée par la direction du magasin Cora d’Alès. En ligne de mire de la direction : un élu CGT qui dénonce depuis deux ans les mauvaises conditions de travail, l’explosion des arrêts de maladie en un an, les licenciements répétitifs et les pressions et répressions que subissent les salariés au quotidien.

Depuis novembre 2016, deux élus CGT du magasin subissent des tentatives d’intimidation répétées du directeur à leur encontre. La direction qui combat le fait syndical et surtout la CGT a en effet lancé une procédure de licenciement à l’encontre de Philippe. La demande de licenciement de Philippe a été refusée en janvier 2017 par l’inspection du travail du Gard.

Par la suite, la direction a engagé une procédure en correctionnelle accusant les deux élus de violation du secret des décisions du comité d’entreprise et un recours hiérarchique auprès du Ministère du travail pour faire casser la décision de refus de licenciement de Philippe. Deuxième victoire, le tribunal d’Alès a débouté le 30 juin 2017 la direction de Cora.

En effet, par décision du 19 octobre 2017, Le Ministère du travail confirme la décision de l’Inspecteur du travail du Gard et décide d’annuler l’autorisation de licenciement de Philippe.

A ce jour, et malgré les victoires, une énième tentative d’intimidation est organisée par ce directeur contre les deux salariés qui continuent d’exercer leur mission d’élus du personnel exigeant de meilleures conditions de travail, des emplois stables et de bons salaires. La direction ne peut s’assoir impunément sur la dignité des salariés.

Source : communiqué CGT du Gard - 31/10/2017