La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 25 octobre 2005

Convention Unesco pour la diversité culturelle



Lors de la 33° conférence générale de l’Unesco, 148 Etats ont d’adopté la convention portant « protection et promotion de la diversité culturelle ». Seuls deux états s’y sont opposés.

Lors de la 33° conférence générale de l’Unesco, 148 Etats ont adopté la convention portant « protection et promotion de la diversité culturelle ». Seuls deux états s’y sont opposés.

La Cgt s’en félicite. Au niveau international ce vote confirme la volonté grandissante des peuples de préserver et de développer leurs singularités culturelles et de les soustraire des lois du marché. Dans notre pays, ce vote est le résultat de l’action de la Coalition française pour la diversité culturelle au sein de laquelle les organisations de la Cgt se sont fortement impliquées avec beaucoup d’autres.

Ce vote est un acquis considérable de droit international en matière de culture. Il est une première et essentielle étape de reconnaissance de la nature spécifique des biens et des services culturels. Il affirme le droit souverain des Etats de se doter de politiques culturelles indépendantes.

Certes, la rédaction de certains des articles reste insuffisante pour contraindre les institutions et organisations du commerce international à reconnaître juridiquement l’exception culturelle. Néanmoins, cette convention, si les peuples et les états savent s’en saisir, constitue un solide point d’appui.

Pour exister réellement, cette convention doit être maintenant ratifiée par le plus grand nombre d’états.

Dans le cadre de sa contribution au mouvement syndical européen et international la Cgt agira pour que, rapidement, dans tous les pays la culture ne soit plus un enjeu de négociation marchande.