mis à jour le 23 avril 2014

Qualité de vie au travail

Comportement dilatoire du MEDEF !

vendredi 21 décembre 2012
PDF - 72.1 ko
texte en pdf

La réunion de négociation sur la qualité de vie au travail et l’égalité professionnelle prévue ce 21 décembre a été annulée, sans aucune proposition de date ultérieure.

Le Medef prétexte que la conclusion de la négociation sur la sécurisation de l’emploi doit être priorisée. La CGT a toujours dit que ces deux négociations étaient liées.

Et la stratégie du MEDEF est claire désormais : flexibiliser encore davantage et précariser avant de traiter des enjeux du travail, de l’organisation du travail et de l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes.

Pourtant tout le monde sait que les facteurs d’insécurité, les modes d’organisation du travail et de gestion des personnels ont des conséquences graves sur les salarié-e-s et sur la compétitivité des entreprises.

La CGT regrette l’annulation de cette séance. Elle fera tout avec les autres organisations syndicales pour que le travail, son contenu, son sens, son organisation soient le déterminant principal des stratégies d’entreprises. Elle œuvrera pour que des droits renforcés ou nouveaux permettent aux salari-e-s d’y intervenir.

La transformation sociale ne peut se faire sans la transformation du travail et l’égalité professionnelle en est un vecteur essentiel.

Montreuil, le 21 décembre 2012