La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 4 février 2008

Colombie
La CGT soutient une solution humanitaire, pacifique



La Confédération générale du travail (CGT) de France se déclare solidaire des organisations syndicales, des forces politiques démocratiques et de tous les acteurs de la société civile colombienne qui, en ce 4 février, ont décidé de se réunir pacifiquement sur la Place Bolívar à Bogota, pour réaffirmer qu’il ne saurait y avoir de règlement – sinon d’ordre politique – au conflit armé, et que seuls le dialogue et la négociation permettront d’y parvenir.
C’est la raison pour laquelle nous nous joignons aux millions de citoyennes et de citoyens de Colombie, et particulièrement aux parents des personnes enlevées, qui s’élèvent contre les enlèvements et exigent un échange humanitaire.
C’est la raison pour laquelle nous sommes solidaires de vos revendications légitimes pour le respect total et entier des droits syndicaux, humains et démocratiques, le travail décent et des salaires équitables assortis de garanties sociales, et pour des politiques publiques en matière d’éducation et de santé et de retraites justes, indispensables pour garantir la sécurité et la démocratie pour tous.

C’est aussi pour cette raison que nous soutenons les initiatives du groupe de pays amis de la Colombie, visant à faciliter les échanges humanitaires et à apporter la paix dans les relations entre tous les pays de la région.

Avec vous, nous disons haut et fort :

OUI A L’ACCORD HUMANITAIRE NON AUX ENLÈVEMENTS NON A LA GUERRE