La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 13 mars 2018
En direct de l’institutionnel

Bruno Le Maire : "Il n’est pas question d’affaiblir les pôles de compétitivité, mais au contraire de les renforcer"



"S’il y a un changement que notre majorité va porter, c’est bien le sujet de l’innovation de rupture. Si nous n’acceptons pas de la financer, nous perdrons la bataille de l’innovation et notre souveraineté technologique" ; a notamment déclaré Bruno Lemaire, ministre de l’Économie lors d’une audition par la mission d’information sur la stratégie industrielle de la France du Sénat, jeudi 8 mars 2018. Et d’ajouter : "L’enjeu de l’innovation de rupture est de rester dans la course technologique. Nous voulons investir dans des technologies dont nous ne pouvons pas garantir qu’elles marcheront".

"J’entends parfois que le fonds pour l’innovation est trop petit. C’est un bon point de départ et j’espère que ce fonds deviendra un fonds franco-allemand pour l’innovation de rupture puis un fonds européen doté de 2 Md€, ce qui sera l’équivalent de la Darpa américaine".

Le ministre de l’Économie et des Finances réaffirme également son "engagement" envers les pôles de compétitivité. "Il n’est pas question de les affaiblir, mais au contraire de les renforcer et les rassembler pour qu’ils soient plus opérationnels".

Il confirme également que le gouvernement va pérenniser le Crédit Impôt Recherche et lever certains blocages réglementaires et législatifs le concernant.

Source : AEF.