La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Sondage CGT-Harris Interactive

87% des Français pensent que le coût du capital contribue aux difficultés économiques

mardi 3 juin 2014 , par Frédéric Dayan

A l’occasion d’un colloque sur le coût du capital et ses conséquences économiques et sociales qui a rassemblé plus de 150 personnes (dont plusieurs membres des Économistes atterrés) ce 2 juin, la CGT a commandé un sondage à l’institut Harris-Interactive pour évaluer quelle perception les Français ont des éléments qui freinent notre économie mais aussi quelles mesures économiques et sociales il faudrait privilégier pour sortir de la crise.

Interview de Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT

PDF - 209.5 ko
Lire l’enquête intégralement

Il en ressort que 87% des Français pensent que le coût du capital, c’est-à-dire les dividendes accordés aux actionnaires ou les intérêts versés aux banques, "contribue" davantage aux difficultés de l’économie française que le coût du travail (81%). Ce dernier chiffre montre que la campagne menée par le Medef sur le coût du travail, relayée par le gouvernement, marque les esprits, mais ne parvient pas à détrôner la responsabilité de la financiarisation dans nos difficultés.

En termes de solutions à cette crise, l’action gouvernementale est très largement contestée. En effet, 80% des personnes interrogées jugent que les efforts demandés par le gouvernement pour améliorer la situation sont répartis de manière injuste (36% tout à fait injuste et 44% plutôt injuste).

Les Français appellent de leurs vœux une baisse des taxes, ainsi qu’une diminution du « coût du capital », avant de toucher au « coût du travail », et souhaitent que les salaires, comme les investissements, soient sanctuarisés. Pour une majorité (79%), l’augmentation des investissements serait d’ailleurs la mesure la plus efficace pour améliorer la situation économique du pays. Un chiffre qui valide la démarche syndicale européenne de la CES dans laquelle s’inscrit pleinement la CGT et qui propose de lancer à l’échelon européen un grand plan d’investissement.